Webinaires


Accédez à des présentations à la demande menées par des experts et des leaders d'opinion clés d'Abbott pour mieux comprendre les tendances du secteur, les découvertes médicales, les technologies en matière de santé et bien plus encore.


Regardez. Consultez régulièrement notre site pour découvrir de nouveaux contenus.

Maladies infectieuses  Problèmes cardiaques 

 

 

Maladies infectieuses

 

IMPACT DE LA SURVEILLANCE MONDIALE DES VIRUS SUR LES OUTILS DE DIAGNOSTIC

Lorsque les virus responsables de maladies (par exemple l'hépatite B) présentent une mutation, il existe un risque de ne pas pouvoir les détecter pour le diagnostic et la surveillance, ainsi qu'un risque de diminution de la réponse au traitement médicamenteux actuel. Par conséquent, du fait de leur diversité génétique, les virus peuvent avoir un impact sur un grand nombre de points de contact.

Abbott recherche constamment de nouvelles façons d'améliorer la santé humaine. Un facteur de réussite critique consiste à surveiller les rétrovirus et les virus hépatiques dans le monde entier à l'aide d'un programme de surveillance des virus pour s'assurer que les tests de laboratoire continuent à détecter avec précision les virus divergents, peu importe où ils ont été contractés. Depuis 1994, le programme de surveillance mondiale des virus d'Abbott est à la pointe de la surveillance des virus en constante évolution afin d'influer sur le développement de solutions de nouvelle génération.


    Intervenant
    Portrait_Gavin_Cloherty_135x130.jpg
    GAVIN A. CLOHERTY, PH.D
    Responsable de la recherche sur les maladies infectieuses, Abbott Diagnostics

    Gavin A. Cloherty est diplômé de la National University of Ireland, à Galway, où il a obtenu son doctorat en biologie moléculaire ainsi qu'une licence scientifique en microbiologie et zoologie. Il apporte un leadership scientifique dans le domaine du diagnostic des maladies infectieuses en menant des études cliniques révolutionnaires sur l'hépatite et le VIH. En tant qu'expert de haut niveau dans ce domaine, son travail de recherche innovant change la façon dont les maladies infectieuses sont diagnostiquées afin d'améliorer les résultats des patients.

    Gavin travaille depuis 20 ans avec Abbott et dirige une équipe de scientifiques étudiant des découvertes liées au VIH et à l'hépatite. Il dirige une équipe qui a récemment identifié des souches recombinantes uniques de l'hépatite E chez l'homme, a découvert une prévalence anormalement élevée du delta de l'hépatite dans des pays comme le Cameroun, et a identifié des souches du HPgV-2 nouvellement découvert dans des échantillons en provenance du monde entier.

    Tout au long de sa carrière, Gavin a publié de nombreux résumés, affichages et manuscrits. Il a établi de nombreux partenariats avec des organisations commerciales, des ministères de la santé et des organismes gouvernementaux, y compris les centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC). Il est membre de nombreuses sociétés professionnelles et scientifiques, dont l'International AIDS Society et l'American Association for the Study of Liver Disease. 
     
     
                                                                   
     
    OBJECTIFS D'APPRENTISSAGE
    • Comprenez l'évolution du programme de surveillance mondiale des virus et découvrez les nouveautés
    • Découvrez l'impact de la surveillance des virus sur les outils de diagnostic de laboratoire passés, présents et futurs
    • Comprenez comment vous pouvez vous impliquer dans le programme

     

    QUI DOIT SURVEILLER
    • Techniciens de laboratoire
    • Cliniciens

     

      
     
     

     


     

    L'ÉLIMINATION DE L'HÉPATITE C COMMENCE PAR LE DIAGNOSTIC

    Comment éliminer une maladie quand 95 % des personnes atteintes ignorent qu'elles le sont ?

    L'hépatite C est appelée « tueuse silencieuse », car elle passe souvent inaperçue pendant des dizaines d'années, jusqu'à la survenue de dommages hépatiques graves. Le diagnostic des personnes infectées est la première étape pour prévenir la propagation de l'hépatite C, orienter les patients vers des traitements curatifs et sensibiliser la population.

    Un avenir plus sain sans hépatite C est désormais possible grâce aux innovations scientifiques et technologiques. Regardez le webinaire éducatif pour découvrir comment les avancées des laboratoires cliniques peuvent rendre possible l'élimination de cette maladie.


      Intervenant
      hepatitis-c-elimination-webinar-speaker-jean-michel-pawlotsky.jpg
      Jean-Michel Pawlotsky
      Professeur de médecine à l'Université de Paris-Est.
      Le professeur Jean-Michel Pawlotsky, MD, PhD, est professeur de médecine à l'Université Paris-Est, directeur du Centre national de référence des hépatites virales B, C et D, directeur du service de virologie du centre hospitalier universitaire Henri-Mondor à Créteil et directeur du Service universitaire des Virus, de l'Immunité et des Cancers. 
       
       
                                                        
       
      OBJECTIFS D'APPRENTISSAGE
      • Discuter de l'importance des laboratoires cliniques pour atteindre les objectifs d'élimination de l'Organisation mondiale de la santé
      • Comprendre les récents progrès des directives soutenant l'élimination de l'hépatite C
      • Décrire des processus diagnostiques simplifiés pour un meilleur accès aux soins

       

      QUI DOIT SURVEILLER
      • Techniciens de laboratoire
      • Cliniciens
        
       
       

       


       

      Événement : IFCC EuroMedLab 2019 

      FACE À LA LUTTE CONTRE L'HÉPATITE C – 
      NAVIGUONS-NOUS À VUE ?

      L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié sa première stratégie mondiale en matière de santé sur l'hépatite virale en mai 2016. L'année suivante, selon l'OMS, seulement 20 % des personnes atteintes du virus chronique de l'hépatite C (VHC) étaient conscientes de leur maladie, et seule une infime partie des personnes diagnostiquées se faisaient soigner. L'OMS décrit ces estimations ainsi que celles concernant le virus mondial de l'hépatite B (VHB) comme « préliminaires ». Pour remédier à la situation, les gouvernements nationaux doivent agir davantage pour assumer leurs responsabilités de surveillance de l'hépatite virale, un groupe de maladies qui fait chaque année plus de victimes que le VIH ou le paludisme.

      Sans des informations fiables sur l'ampleur du problème et sur l'impact des interventions pour l'atténuer, les systèmes de santé n'ont aucune possibilité de déterminer comment allouer au mieux leurs ressources toujours limitées. De grandes lacunes en matière de connaissances concernant l'épidémiologie des maladies et la couverture des interventions peuvent sembler caractéristiques des pays à ressources limitées.

      Cependant, certains des pays les plus riches du monde ne sont pas prêts à prendre le genre de décision fondée sur des preuves, nécessaire pour atteindre l'objectif de l'élimination de l'hépatite virale en tant que menace pour la santé publique d'ici 2030. Ce problème reflète en partie la façon dont l'infection par le VHC se manifeste, c'est-à-dire souvent par une période asymptomatique de plusieurs décennies durant laquelle la détérioration du foie progresse de façon inaperçue. Pourtant, le suivi de la maladie n'est pas le plus grand obstacle à la lutte contre l'épidémie mondiale. Le plus grand obstacle est l'inaction des gouvernements, comme en témoigne le fait que moins de la moitié de tous les États membres de l'OMS déclarent avoir des stratégies ou des plans contre l'hépatite virale et que seulement 12 pays sont en bonne voie pour l'éliminer. L'élimination du VHC en tant que menace pour la santé publique est possible, mais seulement si une plus grande attention est portée aux systèmes de santé. Cette présentation examine les principales composantes d'une approche des systèmes de santé axée sur les personnes en vue de l'élimination de l'hépatite virale.



        Intervenant
        Dr Jeffrey Lazarus
        Hôpital Clínic, Université de Barcelone, Espagne
         
         
                                                                                                                                                                            
         
        OBJECTIFS D'APPRENTISSAGE
        • Le laboratoire joue un rôle central dans le système de santé et fournit souvent des renseignements d'une importance critique au professionnel de santé.
        • Dans cet atelier, présenté à l'EuroMedLab 2019, des approches visant l'élimination du VHC sont discutées.  Vous en saurez plus sur les nouvelles approches pour atteindre les objectifs de l'OMS en matière d'élimination du VHC.

         

        QUI DOIT SURVEILLER
        • Techniciens de laboratoire
        • Cliniciens
          
         
         

         

        Problèmes cardiaques

         

        ORGANISATION DES RISQUES DES SUJETS APPAREMMENT SAINS AVEC LE DOSAGE ARCHITECT STAT HIGH-SENSITIVE TROPONIN-I

        Dans ce webinaire, découvrez une application récente avec marquage CE du dosage ARCHITECT STAT High Sensitive Troponin I qui permet d'estimer avec plus de précision le risque d'événements cardiaques chez des sujets apparemment sains lorsqu'il est utilisé conjointement avec des résultats cliniques et diagnostiques. Le risque est classé comme faible, modéré ou élevé et l'utilisation du dosage ARCHITECT STAT High Sensitive Troponin I est étayée par un grand nombre de preuves. Cette simple analyse de sang peut favoriser une intervention précoce chez les patients à haut risque et éviter des tests et traitements inutiles chez les patients à faible risque. Le dosage ARCHITECT STAT High Sensitive Troponin I est connu d'un grand nombre de personnes grâce à son utilisation dans les services d'urgence qui lui font confiance depuis de nombreuses années pour le diagnostic de l'infarctus du myocarde. Cette dernière application montre comment lutter contre le fléau des maladies cardiovasculaires par la prévention.


          Intervenant
          gillian-murtagh-risk-stratification-webinar-speaker-image.jpg
          Gillian Murtagh, docteur en médecine
          Directrice médicale associée, Abbott Diagnostics
          Le Dr Murtagh est directrice médicale associée du service Medical and Scientific Affairs d'Abbott Diagnostics. Le Dr Murtagh dirige et met en œuvre des activités de recherche clinique, des programmes de formation internes et externes et des projets de développement commercial dans le domaine de la cardiologie. Le Dr Murtagh a obtenu son diplôme de médecine du Trinity College de Dublin en 2003 avant de réaliser son internat en médecine interne et sa formation spécialisée en cardiologie (Imagerie cardiovasculaire et cardio-oncologie avancées au Northwestern Memorial et à l'Université de Chicago). Le Dr Murtagh participe à la recherche sur les biomarqueurs cardiovasculaires depuis plus de dix ans. Elle a été co-présidente du groupe de travail de l'ACC en cardio-oncologie et a écrit et co-écrit de nombreuses publications sur les biomarqueurs et l'imagerie. Elle a rejoint la division Abbott Diagnostics en tant que directrice médicale associée en 2015. 
           
           
                                                       
           
          OBJECTIFS D'APPRENTISSAGE
          • Comprendre les limites des outils actuels d'évaluation des risques
          • Comprendre comment l'ajout du dosage ARCHITECT STAT High Sensitive Troponin I aux algorithmes d'évaluation peut participer à la prédiction des risques
          • Comprendre les preuves

           

          QUI DOIT SURVEILLER
          • Techniciens de laboratoire
          • Endocrinologues
          • Cliniciens
          • Spécialistes en métabolisme

           

          PAGES CONNEXES
            

           


           

          Événement : congrès sur la cardiologie préventive de la SEC 2021 

          rôle émergent des biomarqueurs cardiaques dans la stratification du risque cardiovasculaire

          Dans ce webinaire, découvrez comment le rôle émergent des biomarqueurs cardiaques dans la stratification du risque cardiaque et l'adoption d'une approche centrée sur le patient par l'utilisation du dosage High Sensitive Troponin-I, associée à d'autres résultats de diagnostic clinique, peuvent orienter le traitement et améliorer les résultats pour les patients.


            Intervenants
            ESC_WolfgangKoenig.png
            Dr Wolfgang Koenig
            ESC_LuisLiete.png
            Dr Luis Liete
            ESC_AnoopShaw.png
            Dr Anoop Shah


            Le Dr Wolfgang Koenig, docteur en médecine, FRCP, FACC, FAHA et FESC, est professeur de cardiologie. Ancien directeur du WHO-MONICA Augsburg Myocardial Infarction Registry, il a occupé plusieurs postes cliniques au centre médical de l'Université d'Ulm. En avril 2015, il a rejoint le Deutsches Herzzentrum München (Centre cardiaque allemand de Munich), où il est responsable du service cardiométabolique.

            Le Dr Luis Liete est actuellement cardiologue interventionnel au CHUC (Centre hospitalier et universitaire de Coimbra, Portugal).

            Le Dr Anoop Shah est affilié à la London School of Hygiene and Tropical Medicine de Londres. Son principal objectif de recherche est de comprendre les tendances épidémiologiques en matière d'incidence et de diagnostic des pathologies cardiovasculaires courantes. Il participe à des essais cliniques multicentriques randomisés en cluster exploitant des mégadonnées pour évaluer la façon dont les changements dans les systèmes de santé peuvent améliorer les résultats chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires. Il entretient un intérêt de recherche important pour la santé cardiovasculaire à l'échelle mondiale, en particulier dans les pays à faible et moyen revenus.
             
             
             
             
             
                                      
             
            OBJECTIFS D'APPRENTISSAGE
            • Découvrir les avantages de l'utilisation de biomarqueurs cardiaques pour mieux stratifier le risque d'un événement cardiaque chez les patients 
            • Comprendre les limites des modèles classiques de stratification du risque et souligner l'importance de la personnalisation de l'approche de la prévention des maladies cardiovasculaires

             

            QUI DOIT SURVEILLER
            • Cardiologues
            • Médecins généralistes
            • Techniciens de laboratoire
            • Médecins-chefs

             

            PAGES CONNEXES

             

             

              

             

            Découvrir 


            knowledge-center-learning-guide_200x300.jpg

            Guides d'apprentissage

            Développez des compétences clés de laboratoire et explorez des sujets issus de diverses disciplines grâce à nos guides d'apprentissage.

            Consulter les guides d'apprentissage

            knowledge-center-crosslink_300x200.jpg

            Centre de connaissances

            Retrouvez les toutes dernières informations concernant les sciences en laboratoire, les domaines thérapeutiques et les innovations réalisées par Abbott.

            Consulter le Centre de connaissances  

            tvo-webinar-efficiency-image-300x200.jpg

            Webinaire : Valeur totale de possession

            Écoutez dans ce webinaire des experts expliquer comment apporter de la valeur au sein et au-delà des murs de votre laboratoire grâce à une approche TVO. 

            Regarder le webinaire 

            Vous êtes sur le point de quitter le groupe de sites Web Abbott pour un site Web tiers.

            Les liens vous redirigeant ailleurs que vers les sites Web internationaux Abbott ne sont pas sous le contrôle d'Abbott, et Abbott n'est pas responsable des contenus de ces sites ou des liens fournis par ces sites. Abbott ne vous fournit ces liens que pour vous rendre service, et l'inclusion d'un lien ne signifie pas qu'Abbott approuve le contenu de ce site. Le site Web demandé peut ne pas être adapté à la taille de votre écran.

            Souhaitez-vous poursuivre et quitter ce site Web ?

            Oui Non

            Vous êtes sur le point d'accéder à un site Web d'Abbott spécifique à un pays ou une région.

            Veuillez noter que le site Web que vous avez demandé est destiné aux résidents d'un ou de plusieurs pays spécifiques, tel qu'indiqué sur le site. Par conséquent, le site peut contenir des informations sur des produits pharmaceutiques, des dispositifs médicaux et d'autres produits ou utilisations de ces produits qui ne sont pas autorisés dans d'autres pays ou régions.

            Souhaitez-vous poursuivre et accéder à ce site Web ?

            Oui Non

            Vous êtes sur le point d'accéder à un site Web d'Abbott spécifique à un pays ou une région.

            Veuillez noter que le site Web que vous avez demandé est destiné aux résidents d'un ou de plusieurs pays spécifiques, tel qu'indiqué sur le site. Par conséquent, le site peut contenir des informations sur des produits pharmaceutiques, des dispositifs médicaux et d'autres produits ou utilisations de ces produits qui ne sont pas autorisés dans d'autres pays ou régions.

            Souhaitez-vous poursuivre et accéder à ce site Web ?

            Oui Non

            VOULEZ-VOUS CONTINUER ET QUITTER LE SITE INTERNET CORE LABORATORY ?

            Corelaboratory.abbott n'est pas responsable du contenu.

            Oui Non